Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 11:33

 

 

Une politique de vérité !!!

 

Thierry Del Poso s’est invité vendredi dernier dans les colonnes d’un hebdomadaire local pour un long exercice d’autopromotion. Comme par hasard … le jour de la venue de Jean François Copé Secrétaire Général de l’UMP à Pollestres.

 

Quel est le coût de cette campagne de communication ? Car aux dires du responsable de la rédaction cette longue interview aurait été réalisée contre rémunération …

 

J’y reviens, tardivement, parce que cette intervention est très significative. Le Maire de Saint-Cyprien s’était fait rare dans les colonnes de la presse locale, il ne s’était pas exprimé depuis quelques semaines  – une longue absence, trop longue …signe d’un embarras. Dans cet hebdomadaire local, il pensait sans doute avoir, enfin, la matière pour se valoriser, pour célébrer son bilan des deux ans et lancer sinon sa campagne, du moins sa candidature à l’investiture aux législatives de juin 2012.

 

Il s’est montré belliqueux par endroit, et très préparé à cet exercice de pédagogie orientée, de communication politique. A-t-il pour autant convaincu ? Je n’en suis pas sûre, je crois même le contraire. A-t-il dit la vérité ? On est loin du compte.

 

On aura, en toute hypothèse, compris la stratégie de la campagne du candidat à la candidature qui espère décrocher l’investiture UMP coûte que coûte.

Thierry Del Poso est impopulaire il le sait. Il ne va donc pas chercher à reconquérir l’amour des Cyprianencs –  l’a-t-il d’ailleurs jamais eu ? – ou à toucher leur coeur, même s’il a confessé quelques erreurs. Sa thématique est autre : sa communication ne vise pas que Saint-Cyprien car il a d’autres ambitions. S’il se présente d’abord comme un Maire courageux devant « une Opposition terroriste » (ce sont ses mots), faisant son « travail » ou son « devoir », sans rétribution d’opinion, c’est parce que la dureté supposée de sa gestion (en fait la vente du patrimoine de la commune) le positionne à son avis, comme un homme expérimenté et digne pour le moins du plan départemental.

 

Enfin, dans le même mouvement, il  tente de discréditer l’Opposition dans son ensemble, chargée de tous les maux, de toutes les insuffisances, et présentée comme incapable de répondre aux défis du moment, d’affronter la gestion d’une ville surendettée comme l’est Saint-Cyprien. Affligeante en effet la stratégie de défense du Maire : personne, nous en sommes persuadés, ne peut sérieusement y croire. Saint-Cyprien, à l’écouter, serait malade des conséquences de l’action stérile et haineuse de l’Opposition.

 

Tout cela ne résiste guère à l’examen. Que de mensonges, en vérité, de la part d’un Maire qui est au pouvoir depuis 2 ans,  Là encore, cela ne trompera personne.

 

Thierry Del Poso a beau dire, beau faire, il devra comme il est normal  rendre des comptes. Il ne pourra faire oublier, les déceptions d’un mandat s’il le termine, la trahison des promesses attendues. Il ne lui suffira pas non plus de caricaturer l’Opposition et ses différents leaders. La réalité, est là… la posture autoritaire et agressive qu’adopte le Maire dans ses coups de menton,  dissimule mal une vraie rouerie.

 

Pendant qu’il s’occupe de son « moi je »  il abandonne Saint-Cyprien, privilégiant sa carrière plus tôt que l’intérêt général de la collectivité !

 

Nous avons envoyé un droit de réponse à cet hebdomadaire local, nous n’avons guère espoir sur sa parution « gratuite ». Nous publierons en fin de semaine le droit de réponse envoyé si le journal ne le diffuse pas.

 

Mais entre vous et nous, quelques jours après, il ne reste pas grand choses de ses propos, si ce n’est un rideau de fumée qui laisse apparaître la réalité d’un bilan difficile

 

Rien, au fond, n’a changé…

 

Nous sommes très loin d’une politique de vérité !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-Pierre Sadourny-Gomez