Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 février 2019 4 14 /02 /février /2019 13:32
Prix des collégiens 2019 Fondation Antonio Machado
Prix des collégiens 2019 Fondation Antonio Machado
Prix des collégiens 2019 Fondation Antonio Machado
Prix des collégiens 2019 Fondation Antonio Machado
Prix des collégiens 2019 Fondation Antonio Machado
Prix des collégiens 2019 Fondation Antonio Machado
Prix des collégiens 2019 Fondation Antonio Machado
Prix des collégiens 2019 Fondation Antonio Machado
Prix des collégiens 2019 Fondation Antonio Machado

Au Palais des Rois de Majorques, dans le cadre des commémorations du 80e anniversaire de la Retirada du Département des Pyrénées-Orientales, la fondation Antonio Machado vient de remettre les prix des collégiens et des lycéens.

Un peu d'histoire, en 1977 la Fondation Antonio Machado a créé le Prix International de littérature qui, à ce jour, a beaucoup de succès et a acquis une belle réputation.

En 2007 est créé le prix d'écriture des lycéens. Là aussi franc succès ; cette année 15 lycées venant de France, d'Andorre et d'Espagne sont présents.

Ce concours a pour objectif d'étendre à l'ensemble des établissements français et espagnols, l'étude de l'œuvre, de la pensée et de la vie d'Antonio Machado et de promouvoir la lecture, l'écriture et la création artistique en milieu scolaire. Il invite tous les élèves à travailler ensemble et à exprimer leurs sentiments et leurs émotions par le biais de créations plastiques originales. Cette année, chaque création est accompagnée d'une création sonore qui viendra remplacer la lettre présente dans les éditions antérieures.

La Fondation Antonio Machado – FAM - a créé en 2013 un nouveau prix qui s'adresse à des enfants plus jeunes: le prix des collégiens.

Cette année  7 collèges participent. Sur ces 7 collèges 5 sont du département.

- Collège Ponpeu Fabra La Bressola, Le Soler

- Collège le Ribéral , St Estève

- Collège Jules Verne, Le Soler

- Collège Pagnol , Perpignan 

- Lycée Alfred Sauvy, Villelongue dels Monts ( élèves de 3e prépa pro )

 

En 2018, les lauréats du département ont été : collège Jules Verne (1er prix), collège Paul Langevin (4eme place), collège Jules Verne (5ième place), Le Riberal (8ieme place).

 

En 2019, les lauréats sont : collège pompeu fabra - la Bressola (1er prix), Institut espagnole Juan de Padilla (illesca, toledo) ( 2ème prix),collège pompeu fabra - la Bressola ( 3ème prix).

De belles affiches qui ont toutes été saluées pour la qualité du travail proposé ! 

Partager cet article
Repost0
Published by Marie-Pierre Sadourny
11 décembre 2018 2 11 /12 /décembre /2018 11:03
Plantation de l'Arbre de la Laïcité au collège Marcel Pagnol de Perpignan
Plantation de l'Arbre de la Laïcité au collège Marcel Pagnol de Perpignan
Plantation de l'Arbre de la Laïcité au collège Marcel Pagnol de Perpignan
Plantation de l'Arbre de la Laïcité au collège Marcel Pagnol de Perpignan
Plantation de l'Arbre de la Laïcité au collège Marcel Pagnol de Perpignan
Plantation de l'Arbre de la Laïcité au collège Marcel Pagnol de Perpignan
Plantation de l'Arbre de la Laïcité au collège Marcel Pagnol de Perpignan
Plantation de l'Arbre de la Laïcité au collège Marcel Pagnol de Perpignan
Plantation de l'Arbre de la Laïcité au collège Marcel Pagnol de Perpignan
Plantation de l'Arbre de la Laïcité au collège Marcel Pagnol de Perpignan
Plantation de l'Arbre de la Laïcité au collège Marcel Pagnol de Perpignan
Plantation de l'Arbre de la Laïcité au collège Marcel Pagnol de Perpignan
Plantation de l'Arbre de la Laïcité au collège Marcel Pagnol de Perpignan
Plantation de l'Arbre de la Laïcité au collège Marcel Pagnol de Perpignan

Plantation de l'Arbre de la Laïcité

 

Collège Marcel Pagnol

Vendredi 7 décembre 2018

 

Depuis plusieurs années le GESA célèbre, en Pays Catalan, la loi du 9 décembre 1905 par la plantation d'un arbre de la laïcité.

Il s’inspire des arbres de la liberté, plantés en grand nombre lors de la Révolution française de 1789 puis de la Révolution de 1848.

L’objet de cette plantation est la commémoration de la loi laïque de séparation des églises et de l’État, qui reconnaît la liberté de conscience de chacun, la stricte égalité des citoyens, quelles que soient leur origine et leur appartenance politique ou religieuse, la liberté pour tous, celle de croire ou de ne pas croire, préservant les principes fondamentaux de la République en particulier cette richesse qu’est :«Le Bien Vivre Ensemble».

Ces manifestations ont une forte valeur pédagogique, elles permettent, notamment aux plus jeunes, de découvrir, une page de notre histoire et de réfléchir aux principes qui sous-tendent la loi de 1905.

En 2011, le Sénat a choisi d'instaurer chaque 9 décembre, la journée de la laïcité, aujourd'hui c'est le 7 décembre, le 9 tombant un dimanche, il n'y aurait eu personne, elle est l'occasion de saluer les initiatives pour la protection et la promotion de cette valeur.

Cette année, elle a lieu au collège public Marcel Pagnol de Perpignan «symbole éminemment fort».

Dans cet écrin de l'école de la République, école qui émancipe, qui cultive, berceau de l'égalité des chances et qui donne à chacun les mêmes droits.

Vêtus tous d'un vêtement blanc, les collégiens ont d'abord choisi d'aborder la laïcité sous forme de scénettes très courtes sur le le thème des libertés individuelles et du respect de l'autre. 

Sous la direction du professeur d'éducation musicale,  tous les élèves de 4° ont entonné une chanson sur une musique de Kendji Girac ("Pour oublier") et dont les paroles avaient fait l'objet d'un travail en commun avec l'aide de leurs professeurs.

 

 

Laïcité

 

Couplet 1

La laïcité, dans nos quartiers

Pour porter la paix, il la faudra

Même différents, on s'acceptera

La devise française, c'est notre pilier

Refrain

Alors on parle, on a le choix 

Pour vivre ensemble, fiers de nos droits, 

Et toujours on garde, bien à l'esprit

La paix laïque, liberté sans prix

 

D'autres couplets composent la chanson 

sur une musique de Kendji Girac

 

Je ne soulignerai jamais assez l'importance de la laïcité. Il faut en permanence revenir sur son sens, faire œuvre de pédagogie, démonter les attaques dont la laïcité fait l’objet, pour répondre aux incompréhensions.

Ainsi, la célébration de l’anniversaire de la loi 1905 est un événement, l’occasion d’explication en direction des citoyens, des jeunes citoyens, de remettre en lumière cette valeur républicaine extraordinaire, rempart de notre démocratie qui permet de rassembler toutes les différences.

La laïcité comme le disait CONDORCET est fondée « sur nos sentiments naturels et sur la raison qui appartient également à tous les hommes». Elle est à la fois un principe d’égalité – entre les individus, entre les religions – un principe de liberté, celle de croire ou de ne pas croire, et de croire à la religion de son choix.

La laïcité, c’est le respect de l’autre ainsi que le respect de la loi commune, celle des hommes... Aujourd’hui, nous sommes capable de mettre un nom sur les forces qui espèrent la détruire. Ce sont Daesh, l’État Islamique, ou Boko-Haram et tous les avatars d’organisations terroristes qui ont jurés d’étrangler notre liberté, notre mode de vie occidental.

La laïcité, cette laïcité à laquelle nous sommes tous attachés n'a pas besoin de longs développements pour exister. Elle a besoin de vigilance, elle a besoin d'engagement, elle a besoin de conviction et de courage de la part, non seulement des responsables politiques, mais aussi de tous les républicains, ces hommes te ces femmes pour lesquels les notions de liberté, d'égalité et de fraternité ont un sens.

Et qui, mieux que l'éducation pourrait le faire ?

Comme le disait Nelson MANDELA «l’Éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde»

Il faut redonner à la laïcité une nouvelle jeunesse.

A ceux qui seraient tentés de relativiser cette nécessité, il faut rappeler l'histoire ancienne, il faut rappeler l'actualité aussi puisque, aujourd'hui comme hier, on peut être condamné à mort parce que l'on ne partage pas les idées dominantes du pays que l'on habite,parce que l'on n'adhère pas à la religion majoritaire ou qu'on la refuse.

Il nous revient donc de le rappeler constamment et d'en convaincre les plus jeunes.

Nous ne devons pas avoir peur d'affirmer les principes qui sont les nôtres.

Le principe de laïcité est au cœur de notre République.

Il est un des garants de la cohésion sociale de notre pays, mais, il nous appartient à nous tous, une fois cette affirmation posée, de faire vivre et partager ce principe.

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Merci à l'équipe des DDEN pour les photos

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Marie-Pierre Sadourny
4 décembre 2018 2 04 /12 /décembre /2018 10:47

 

Les Gilets jaunes ont raison.

 

 

Cette « manifestation citoyenne » d’hommes et de femmes qui souffrent pendant qu’une minorité en profite est devenue insupportable pour beaucoup. Les injustices sociales et fiscales rajoutées au mépris et à la suffisance d’un pouvoir déconnecté, se sont traduits en révolte et en colère qui doivent être entendues.

Ce qui s’exprime est la volonté de reprendre la main sur le destin de notre pays, d’avoir pour chacun, de nouveau prise sur le devenir de nos vies. C’est simplement l’exigence de vivre dignement, de vivre tout court ! Cela est juste et légitime.

Dans notre diversité,
nous sommes aux côtés de ce grand mouvement populaire, sans doute divers et complexe, mais qui s’est librement déterminé. Il doit être relayé et soutenu par toutes celles et ceux qui souhaitent reconstruire le contrat social de la nation aujourd’hui fragilisé, par un renouveau démocratique, pour tous.

Au-delà de violences condamnables, ne pas jouer la politique du pire est avant tout permettre aux Gilets Jaunes de « gagner » sur ce qui fait le fond de leurs revendications, et de « gagner » vite. Nous savons au plus profond de nous qu’en cas d’échec de ce mouvement, c’est l’avenir de la République qui serait menacé. Il y a urgence.
 

Pour l'heure … allons à l’essentiel, agissons pour le succès des Gilets Jaunes.

Partager cet article
Repost0
Published by Marie-Pierre Sadourny
29 novembre 2018 4 29 /11 /novembre /2018 22:06
 
 
 
La manifestation des gilets jaunes contre la hausse du prix des carburants montre qu'en augmentant la fiscalité des carburants le gouvernement ne prend pas en compte l'impact de cette mesure sur les revenus des Français.
 
Leur revendication, c’est le pouvoir d’achat, mais c’est aussi la justice fiscale.
 
Cette mobilisation doit permettre une prise de conscience. 
Le gouvernement doit entendre ce que les Français ont à lui dire.
 
C'est un mouvement des Français qui ne doit pas être récupéré mais qui a le droit d'avoir le soutien de tous les élus. 
Ce que les Français  demandent, ce n'est pas de chercher à les récupérer, mais qu'on les entende, que l'on réponde à leurs souffrances.
 
 Il faut tout remettre à plat et ne pas sous-estimer cette fronde populaire car elle en dit long !

Nous sommes tous des gilets jaunes!

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Marie-Pierre Sadourny
7 novembre 2018 3 07 /11 /novembre /2018 18:53
"L'indignité nationale" imprescriptible de Pétain!
"L'indignité nationale" imprescriptible de Pétain!
"L'indignité nationale" imprescriptible de Pétain!
"L'indignité nationale" imprescriptible de Pétain!

A l’occasion de ce 11 novembre, Le Président de la République a décidé de rendre hommage au Maréchal Pétain pour son rôle dans la Première Guerre Mondiale.

« Dans l'histoire nous pouvons distinguer les deux Pétain, celui de Verdun et celui de Montoire, rappeler les mérites de l’un et la trahison de l’autre.

Mais pas dans la mémoire nationale.

La collaboration, le statut des Juifs, la répression des résistants, la rafle du Vél d’Hiv, les crimes de la milice, sont des taches suffisamment sombres, honteuses, sur le passé français pour qu’on évite les hommages sommaires.

La gloire d’un homme ne couvre pas ses crimes. »

L’Histoire de France est marquée par de grandes Femmes et grands Hommes, mais aussi de traîtres, de criminels... 

Pétain a été accusé de haute trahison, condamné à l'indignité nationale.

"L'indignité nationale" imprescriptible de Pétain, justifie aujourd'hui le refus que tout hommage ne lui soit rendu, y compris dans le cadre du centenaire de la Première guerre mondial.

 

Partager cet article
Repost0
Published by Marie-Pierre Sadourny
28 octobre 2018 7 28 /10 /octobre /2018 00:14
110 Femmes réunies au Château de Pena pour créer le prochain muscat de noël.
110 Femmes réunies au Château de Pena pour créer le prochain muscat de noël.
110 Femmes réunies au Château de Pena pour créer le prochain muscat de noël.
110 Femmes réunies au Château de Pena pour créer le prochain muscat de noël.
110 Femmes réunies au Château de Pena pour créer le prochain muscat de noël.
110 Femmes réunies au Château de Pena pour créer le prochain muscat de noël.
110 Femmes réunies au Château de Pena pour créer le prochain muscat de noël.
110 Femmes réunies au Château de Pena pour créer le prochain muscat de noël.
110 Femmes réunies au Château de Pena pour créer le prochain muscat de noël.

110 Femmes réunies au Château de Pena pour créer le prochain muscat de noël.

L’assemblage de la nouvelle cuvée emblématique du Cellier de Pèna,  le muscat de noël « regards de femmes 2018 » réalisé pour la 6eme année consécutive par un jury d’ambassadrices catalanes.

Une belle matinée dédiée à une bonne cause. Une partie de la vente des bouteilles sera reversée comme chaque année à l’association Équilibre 66, pour son programme « La parenthèse » destiné aux femmes atteintes d’un cancer du sein. 
 

Couleur du soleil, choisi à la proportionnelle par une centaine de femmes, ce millésime sera à ne pas en douter ; exceptionnel.

A découvrir et à déguster avec modération à partir du 15 novembre !

Partager cet article
Repost0
Published by Marie-Pierre Sadourny
27 octobre 2018 6 27 /10 /octobre /2018 23:40
CONFERENCE DE RENTREE DU GESA 2018.
CONFERENCE DE RENTREE DU GESA 2018.
CONFERENCE DE RENTREE DU GESA 2018.
CONFERENCE DE RENTREE DU GESA 2018.
CONFERENCE DE RENTREE DU GESA 2018.
CONFERENCE DE RENTREE DU GESA 2018.
CONFERENCE DE RENTREE DU GESA 2018.

 

L’eau douce de la discorde à la guerre ?


La conférence de rentrée du GESA (Groupe d’Etudes  Sociétales et Actions),  a eu lieu au centre culturel de Cabestany.  Ils furent plus de 80 personnes à y assister, une délégation de jeunes étudiants  s'était déplacée intéressée par "La question de l’eau sur le pourtour méditerranéen"  qu'Henri GOT, professeur Honoraire et ancien Président de l’UPVD, hydrologue, Président du Conseil Développement durable des Perpignan Méditerranée Métropole à traiter  avec un brio.

Le problème de l’eau est une préoccupation mondiale face à l’augmentation de la population, à la pollution et au changement climatique.

 Une conférence de qualité qui a pu nous faire mesurer l’importance de cet enjeu planétaire qu'est la gestion et la répartition de l’eau douce sur le pourtour méditerranéen.

Mais pas seulement.

En effet la présentation de l’universitaire a permis aussi de nous éclairer sur les besoins croissants en eau (agriculture, population et industrie) pouvant aller jusqu’aux conflits armés.

Du simple pompage dans notre département de l’eau de l’Agly, des rivalités interrégionales espagnoles jusqu’au conflit israélo-palestinien (la guerre des six jours). Dans un futur proche le manque d'eau sera une des causes d'autres nouveaux conflits armés dans des régions déjà très tendues et fragilisées.


Un débat constructif s'en suivit, se prolongeant encore autour d'un pot sympathique où chacun ne manquait de se féliciter que le passage de témoin entre Renée SOUM Fondatrice du GESA  en 1989 et Marie-Pierre SADOURNY-GOMEZ, démocratiquement élue le 5 septembre dernier se soit fait en grande amitié: tout à fait dans l'esprit du GESA !

Partager cet article
Repost0
Published by Marie-Pierre Sadourny
27 octobre 2018 6 27 /10 /octobre /2018 21:53
Conférence du service archéologiques départemental sur la découverte de la cathédrale primitive d'Elne
Conférence du service archéologiques départemental sur la découverte de la cathédrale primitive d'Elne
Conférence du service archéologiques départemental sur la découverte de la cathédrale primitive d'Elne

Suite au succès de la conférence donnée par le Service archéologique départemental le 10 mars 2018 à Elne sur la découverte de la cathédrale primitive, il a été décidé, à la demande de la mairie et de l’Association des Amis d’Illibéris, de proposer une nouvelle conférence sur le sujet pour les Journées du patrimoine.

La ville d'Elne possède un riche passé avec 25 siècles d'occupation ininterrompue. Installée sur un promontoire (oppidum) qui domine la plaine du Roussillon, au carrefour de grandes voies commerciales, Elne est la plus ancienne cité du Roussillon.

Le Conseil Département (service archéologique) réalise depuis 2015 un chantier de fouille archéologique programmée aux abords de la cathédrale actuelle d'Elne, sur le plateau des Garaffes. Elle est réalisée sous le contrôle scientifique de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) et est menée en partenariat avec la municipalité d'Elne. Cette fouille est ouverte tous les étés au mois de juillet et accueille des étudiants venus de toute la France se former à l'archéologie. Un partenariat a également été mis en place avec l'Université de Perpignan Via-Domitia pour l'accueil des étudiants d'Histoire des Arts et d'Archéologie qui viennent y réaliser leurs stages de formation.

Ce chantier, remarquable, est une vitrine pour le Conseil Départemental qui a développé une politique volontariste dans le domaine de la protection de notre patrimoine. Le Centre de Conservation et de Restauration du Patrimoine et le Service Archéologique, désormais rassemblés, avec les Archives, au sein d'une même et grande direction, en sont le fer de lance.

Le Service archéologique du Conseil Départemental est l'un des trois seuls services départementaux de la grande Région. Il a réussi, grâce à sa mise en réseau avec l'Association Archéologique des Pyrénées-Orientales (qui compte de nombreux bénévoles, qui sont d’une aide précieuse) ainsi qu’à ses relations nourries avec l'Université de Perpignan, à devenir un des grands acteurs de la protection et de la connaissance du patrimoine départemental. Son activité ces dernières années a été incroyablement riche, avec les fouilles du Château royal de Collioure, ou celles, en 2018, des nécropoles médiévales de Caramany. La journée de portes ouvertes de ce chantier pour le grand public en mars dernier a connu un vif succès.

Mais la découverte la plus exceptionnelle est celle qui a été réalisée en juillet 2017 sur les fouilles d'Elne : celle d'une partie des vestiges de la cathédrale primitive. Il s’agit d’une découverte remarquable, qui éclaire d'un jour nouveau non seulement l'histoire d'Elne, mais aussi celle du Diocèse et du début du christianisme en Roussillon. Les archéologues n'ont pour l'instant dégagé qu'une partie de ce bâtiment qui était presque aussi imposant que la cathédrale actuelle. Cela faisait plus d'un siècle que l'on recherchait et que l'on s'interrogeait sur l'emplacement de cette première cathédrale. C'est dire l'importance de cette découverte, les bouleversements qu'elle entraîne et surtout les questions nouvelles qu'elle pose.

Les premiers résultats de ces fouilles sont présentés au public lors de cette conférence organisée en partenariat avec la Municipalité d'Elne et l’Association des Amis d’Illibéris, et avec la contribution de l’Université de Perpignan-Via Domitia. Cette conférence est présentée par Olivier Passarrius, docteur en archéologie et responsable du Service archéologique départemental, Aymat Catafau, maître de conférence en Histoire médiévale à l'Université de Perpignan-Via Domitia.

 

Partager cet article
Repost0
Published by Marie-Pierre Sadourny
27 octobre 2018 6 27 /10 /octobre /2018 21:12
La Maison Pro Sain fête ses 50 ans
La Maison Pro Sain fête ses 50 ans
La Maison Pro Sain fête ses 50 ans
La Maison Pro Sain fête ses 50 ans
La Maison Pro Sain fête ses 50 ans
La Maison Pro Sain fête ses 50 ans
Des moments forts pour les élus que nous sommes, la Maison Pro Sain de Bages fête ses 50 ans.

C'est en quelques mots l’histoire d’hommes et de femmes convaincus par le Bio.

Pro Sain s’est désormais fait un nom en matière d’agroalimentaire et de production de conserves de fruits et légumes 100 % bio.

Son engagement pour le Bio depuis ses débuts en font aujourd’hui un modèle d’exception en Europe.

A Bages, une cinquantaine de salariés travaille sur le site de production


Le Département accompagne, aujourd’hui, l’entreprise dans ses projets concernant la mobilisation du foncier agricole et nous travaillons à des opportunités à l’aval de Villeneuve-de-la-Raho.

2018 : Pro Sain fête ses 50 ans

50 ans d’authenticité, de saveurs, de convictions, d’engagement pour la Bio !

Le rêve de Maurice Lescastreyres, visionnaire à l’époque, perdure aujourd’hui à travers la conviction de Pro Sain : l’avenir de la planète dépend d’une alimentation saine et respectueuse de l’environnement.

Tout commence en …

1968 : les débuts de la Maison Pro Sain
 

Création de la CEPAD (Centre d’Etudes de Produits Alimentaires Diététiques) à Bages, dans une zone rurale à proximité de vergers et de cultures maraîchères. L’entreprise familiale est d’ailleurs créée par un agriculteur, Maurice Lescastreyres, convaincu  déjà qu’une alimentation saine et « naturelle » est indispensable à notre santé et à celle de notre environnement.

1990 : Certification BIO
 

Pro Sain est l’une des premières sociétés en France à obtenir la certification Agriculture Biologique. 
A cette époque, le logo AB identifie déjà les produits « sans produits chimiques, ni pesticides de synthèse ».

2004 : CEPAD devient Pro Sain et est rachetée par Brooks Walli 
 

L’ambition de proposer des « Produits  Sains » donne naissance à la marque Pro Sain, qui propose déjà à cette époque des produits élaborés et cuisinés selon la tradition locale, comme la Ratatouille à la Catalane, qui est aujourd’hui la recette historique de la marque.

2013 : Agrandissement du site de Bages
 

Afin de respecter les exigences toujours plus fortes en terme de qualité, les ateliers de Bages ont été agrandis et modernisés en 2013.

 

La Maison Pro Sain reflète aujourd’hui l’identité et le territoire de la marque, riche de son histoire, de ses racines et de ses convictions depuis toujours.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Marie-Pierre Sadourny
5 juillet 2018 4 05 /07 /juillet /2018 17:15
Inauguration du centre de loisirs de la Haute Vallée du Sègre - du restaurant scolaire - des nouveaux jeux d'eau de l'espace Aqualudiuqe - des unités d'hébergement pour le personnel saisonnier - de l'aménagement du Cami Ramader
Inauguration du centre de loisirs de la Haute Vallée du Sègre - du restaurant scolaire - des nouveaux jeux d'eau de l'espace Aqualudiuqe - des unités d'hébergement pour le personnel saisonnier - de l'aménagement du Cami Ramader
Inauguration du centre de loisirs de la Haute Vallée du Sègre - du restaurant scolaire - des nouveaux jeux d'eau de l'espace Aqualudiuqe - des unités d'hébergement pour le personnel saisonnier - de l'aménagement du Cami Ramader
Inauguration du centre de loisirs de la Haute Vallée du Sègre - du restaurant scolaire - des nouveaux jeux d'eau de l'espace Aqualudiuqe - des unités d'hébergement pour le personnel saisonnier - de l'aménagement du Cami Ramader
Inauguration du centre de loisirs de la Haute Vallée du Sègre - du restaurant scolaire - des nouveaux jeux d'eau de l'espace Aqualudiuqe - des unités d'hébergement pour le personnel saisonnier - de l'aménagement du Cami Ramader
Inauguration du centre de loisirs de la Haute Vallée du Sègre - du restaurant scolaire - des nouveaux jeux d'eau de l'espace Aqualudiuqe - des unités d'hébergement pour le personnel saisonnier - de l'aménagement du Cami Ramader
Inauguration du centre de loisirs de la Haute Vallée du Sègre - du restaurant scolaire - des nouveaux jeux d'eau de l'espace Aqualudiuqe - des unités d'hébergement pour le personnel saisonnier - de l'aménagement du Cami Ramader
Inauguration du centre de loisirs de la Haute Vallée du Sègre - du restaurant scolaire - des nouveaux jeux d'eau de l'espace Aqualudiuqe - des unités d'hébergement pour le personnel saisonnier - de l'aménagement du Cami Ramader
Inauguration du centre de loisirs de la Haute Vallée du Sègre - du restaurant scolaire - des nouveaux jeux d'eau de l'espace Aqualudiuqe - des unités d'hébergement pour le personnel saisonnier - de l'aménagement du Cami Ramader
Inauguration du centre de loisirs de la Haute Vallée du Sègre - du restaurant scolaire - des nouveaux jeux d'eau de l'espace Aqualudiuqe - des unités d'hébergement pour le personnel saisonnier - de l'aménagement du Cami Ramader

Nous nous sommes rendus sur la commune Err pour inaugurer, le Centre de loisirs, le Restaurant Scolaire, les nouveaux jeux d’eau à l’Espace Aqualudique, l’hébergement pour le personnel saisonnier et la voirie – Cami Ramader.

Au sujet du restaurant scolaire.

La commune d’Err a décidé de réaliser un restaurant collectif, au sein de son établissement scolaire. En 1993, est créé un regroupement pédagogique intercommunal entre les communes de Err et de Estavar. Concernant le repas de midi, les parents devaient fournir le repas et les agents communaux réchauffaient les assiettes, assuraient la surveillance et accompagnaient les plus petits enfants à prendre leur repas.

Les élus de la commune ont souhaité améliorer le service qui regroupe une quarantaine d’enfants en aménageant dans un local existant un restaurant scolaire avec l’UDSIS.

Le restaurant scolaire est indissociable de l’école et un lieu de vie dans lequel nos enfants doivent se sentir bien.

Raymond Pouget, le Maire d’Err, nous disait que l’UDSIS était une institution. Créée en 1954, l’Union Départementale Scolaire et d’Intérêt Social, est un syndicat mixte qui regroupe une grande majorité de communes et le Conseil Départemental.

Il a pour objet d’intervenir dans des missions de Service Public, notamment dans le cadre du temps scolaire et périscolaire, à savoir les services public de la restauration collective et des activités sportives et œuvres sociales.

L’UDSIS assure la production des repas et livre tous les restaurants satellites des membres, quelques soient leurs localisations géographiques.

Partager cet article
Repost0
Published by Marie-Pierre Sadourny